Janet Yellen favorite à la direction de la Fed

Janet Yellen

Janet Yellen

Après le renoncement surprise de Larry Summers, l’actuelle numéro deux de la Banque centrale américaine, Janet Yellen semble être favorite dans la course à la présidence de la Fed mais d’autres candidats peuvent encore être considérés par la Maison blanche. Ancienne conseillère économique de Bill Clinton, vice-présidente de la Réserve Fédérale depuis 2010, Mme Yellen, 67 ans, a pris la tête alors que l’ancien principal conseiller économique du président Obama, Larry Summers, figurait jusqu’à dimanche comme le favori de la Maison Blanche. Sous la vigueur des critiques et de l’opposition d’élus démocrates – alors que le Congrès doit avaliser le choix du président à la tête de la Fed –, M. Summers a jeté l’éponge estimant que le processus de confirmation au Congrès serait trop «acrimonieux».

La sénatrice démocrate du Massachusetts (nord-est) Elizabeth Warren, bête noire de Wall Street et membre de la commission bancaire du Sénat, a affirmé hier sur la chaîne CNBC que «le fait que Larry n’était pas mon premier choix, n’était pas un secret». «Janet Yellen, je l’espère, fera une fantastique présidente de la Fed. J’espère qu’elle sera nommée», a affirmé la sénatrice, soulignant que la régulation financière est aussi le domaine du dirigeant de la Fed. Le retrait de M. Summers «à contre-coeur», comme il l’écrit, a été accepté par la Maison Blanche alors que l’administration Obama s’apprête à un nouveau bras de fer avec les républicains du Congrès sur le relèvement du plafond de la dette et le budget et veut éviter la controverse sur la désignation du futur dirigeant de la politique américaine. Avant ce coup de théâtre, Janet Yellen, qui est restée silencieuse depuis le début de la course, avait reçu de multiples soutiens de la part de démocrates comme d’experts économiques. Au plus fort de sa rivalité avec l’ancien secrétaire au Trésor dans la campagne pour ce poste de «dirigeant politique l’un des plus importants au monde», selon les mots de M. Obama, un groupe d’une trentaine de sénateurs démocrates avait pris parti pour Mme Yellen dans une lettre au président Obama

Publicités

Catégories :BUSINESS, IMPACT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s