Hillary Clinton appelle à une surveillance des agences de renseignements

Hillary Rodham Clinton at Chatam House Photo/Lefteris Pitarakis

Hillary Rodham Clinton at Chatam House
Photo/Lefteris Pitarakis

Hillary Clinton appelle à une « conversation adulte et raisonnable » sur la carence de surveillance des agences de renseignements par les états, révélée par la fuite des dossiers secrets de la NSA par Edward Snowden. Ses paroles font écho aux discours de la Ministre de l’Intérieur de l’opposition britannique, Yvette Cooper, qui a répété en juillet son appel à une réforme de la supervision des agences de renseignement.

Le language conciliant adopté par Hillary Clinton et Yvette Cooper contraste avec celui d’Andrew Parker, directeur de l’agence de renseignement britannique MI5, en début de semaine. Ainsi qu’avec celui de l’ancien Ministre des Affaires étrangères travailliste, Jack Straw.

Mais le point de vue de Hillary Clinton et d’Yvette Cooper est soutenu par les libéraux-démocrates, Vince Cable, Ministre des Affaires, de l’Innovation et du Savoir-faire,  ainsi que par Nick Clegg, Vice-Premier ministre du Royaume-Uni. Vince Cable déclarait ce matin: « nous devons exercer un contrôle politique approprié des services de renseignement, ce que nous n’avons pas fait jusqu’à présent ».

Hillary Clinton: we need to talk sensibly about spying, The Guardian, Saturday 12 October 2013

Publicités

Catégories :IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s