Frédérique Reeb-Landry: alerte sur les multinationales

Frédérique Reeb-Landry GEM

Alors que plusieurs multinationales ont annoncé leur départ du territoire suisse au motif de Minder, Frédérique Reeb-Landry, présidente du groupement des entreprises multinationales (GEM), alerte sur le mauvais signal économique que peuvent représenter certaines votations populaires, alors que le salaire minimum à 4000 francs sera voté le 18 mai.

L’Agefi du 6 mai 2014

Publicités

Catégories :BUSINESS, Suisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s