Hazeline van Swaay et son Luna Classics

Hazeline van Swaay-Hoog

Hazeline van Swaay-Hoog

Développer un festival de musique que l’on a soi-même conçu et réalisé parallèlement à une activité professionnelle: une affaire d’entrepreneur sur la durée, de management pragmatique, à combiner avec sensibilité culturelle et réseau musical. La trajectoire de Hazeline van Swaay-Hoog correspond à ce profil. Avant de se consacrer entièrement à Luna Classics, à Nyon (transféré de Saint-Prex cette année, du 19 au 31 août), dont la professionnalisation et la montée en puissance lui tiennent très à coeur, elle avait sa propre entreprise d’executive search. Lancée en 1997, après qu’elle fût associée pendant trois ans à un cabinet actif dans le même domaine. Avant cela, Hazeline van Swaay-Hoog était passée par le marketing, notamment chez L’Oréal et Elizabeth Arden en Angleterre, puis Piaget International à Genève. Elle dirigeait le département marketing, avec des lancements de produits à l’échelle mondiale.Dotée d’un MBA de l’IMD à Lausanne, l’âme de Luna Classics met toute son expérience internationale et son réseau au service de l’image et du développement du festival qu’elle a créé en 2006.

L’Agefi du 23 juillet 2014

Publicités

Catégories :BUSINESS, SOCIETE, Suisse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s