Cristina de Kirchner: échéances payables à Buenos Aires

Cristina Fernandez de Kirchner, présidente de l'Argentine

Cristina Fernandez de Kirchner, présidente de l’Argentine

L’Argentine, placée en situation de défaut partiel, souhaite rembourser 100% de ses créanciers sur la place financière de Buenos Aires, plutôt qu’à New York, une initiative dictée par le blocage aux Etats-Unis d’échéances de sa dette.

La présidente de centre-gauche Cristina Kirchner avait annoncé mardi soir ce changement de lieu de paiement, faute de pouvoir faire transiter les remboursements par New York.  Le ministre de l’Economie Axel Kicillof a précisé que l’Argentine allait également déposer sur un fonds fiduciaire de la banque publique Banco Nacion ce que le pays estime devoir à 7% des créanciers, des fonds spéculatifs ayant jusqu’ici refusé toute restructuration de la dette, à l’inverse de 93% des créanciers.

L’Agefi du 21 août 2014

Publicités

Catégories :BUSINESS, IMPACT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s