Navi Pillay réagit aux exactions commises par les djihadistes de l’EI

Navi Pillay, haute-commissaire aux droits humains

Navi Pillay, haute-commissaire aux droits humains

L’Organisation des Nations unies a réagi, lundi, aux exactions commises par les djihadistes de l’EI par la voix de Navi Pillay, haute-commissaire aux droits humains, qui les a accusés de mener un «nettoyage ethnique et religieux» en Irak. Mme Pillay a également dénoncé des réductions en esclavage et des crimes sexuels et appelle à juger les responsables d’éventuels crimes contre l’humanité. Dans un communiqué, elle déclare :
«De graves et horribles violations des droits de l’homme sont commises chaque jour par l’Etat islamique en Irak et au Levant [ancienne appellation de l’EI] et des groupes armés associés. Ils ciblent systématiquement les hommes, femmes et enfants en fonction de leur appartenance ethnique, religieuse ou sectaire (…) dans les régions sous leur contrôle
Jusqu’à 670 détenus de la prison de Badouch, dans la ville de Mossoul, ont été tués par l’Etat islamique le 10 juin après avoir été identifiés comme non sunnites, a poursuivi Navi Pillay, citant des survivants et des témoins du massacre interrogés par les enquêteurs des Nations unies.

« De tels crimes systématiques commis de sang froid et le meurtre intentionnel de civils visés pour leurs convictions religieuses pourraient constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité », a-t-elle ajouté.

Le Monde

Publicités

Catégories :IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s