Lucy Koh refuse d’interdire les ventes de mobiles Samsung

Lucy Koh, juge fédérale San José, Californie

Lucy Koh, juge fédérale
San José, Californie

La juge fédérale californienne Lucy Koh a rejeté mercredi une demande d’Apple d’interdire la vente de smartphones et de tablettes de Samsung aux États-Unis.

Apple avait demandé une injonction permanente contre certains produits Samsung après qu’un tribunal ait conclu en mai que la firme coréenne avait violé trois de ses brevets dans un litige de propriété intellectuelle de grande envergure. Le jury a consenti à Apple près de 120 millions de dollars en dommages – une fraction des 2,2 milliards de dollars qu’Apple réclamait.

Lucy Koh a déclaré qu’Apple n’avait pas « établi le préjudice irréparable et la liaison entre contrefaçon des brevets et atteinte à l’exploitation ».

« Nous nous félicitons de la décision d’aujourd’hui », a déclaré un porte-parole de Samsung. « Nous restons engagés à fournir aux consommateurs américains un large choix de produits innovants. »

The Wall Street Journal

Publicités

Catégories :BUSINESS, International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s