Pardis Sabeti: séquençage des génomes de l’Ebola

Pardis Sabeti, professeur, Harvard University, Broad Institute

Remarquable percée scientifique

Dans un papier publié hier dans le magazine Science, une équipe de scientifiques, conduite par Pardis Sabeti et Stephen Gire de l’Université de Harvard et du Broad Institute (Cambridge, Massachusetts), révèle le séquençage des génomes de l’Ebola à partir des cas de 78 patients, atteints en Sierra Leone en mai et juin. Les 99 séquences révèlent 300 mutations spécifiques de l’épidémie actuelle.Ces recherches permettront d’améliorer les tests de diagnostics et guideront les chercheurs travaillant sur les vaccins et traitements.

Les données génomiques éclairent la manière dont le virus, officiellement appelé EBOV, a fini en Afrique de l’Ouest. EBOV, l’un des cinq virus Ebola connus pour infecter l’homme, a allumé au moins 12 foyers en Afrique centrale et au Gabon depuis 1976. Jusqu’à cette année, il n’avait jamais été identifié en Afrique de l’Ouest.

Pardis Sabeti  est une généticienne de l’évolution irano-américaine. Elle est connue pour avoir développé une méthode statistique d’identification de la signature de la sélection naturelle sur le génome. Elle est professeur associée au Center for Systems Biology and Department of Organismic and Evolutionary Biology de l’université Harvard et membre associé senior du Broad Institute.

Science Magazine du 28 août 2014

Publicités

Catégories :IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s