Maryam Alkhawaja détenue sans accès à un avocat

Maryam Al-Khawaja, co-directrice du Gulf Centre for Human Rights

Maryam Al-Khawaja, co-directrice du Gulf Centre for Human Rights

A son arrivée à Bahrein, Maryam Alkhawaja co-directrice du Gulf Center for Human Rights s’est vue refuser l’entrée de son pays et est détenue par les services d’immigration qui ont confisqué son passeport danois. Elle n’a accès ni à son téléphone ni à un avocat pas plus qu’à sa famille. Maryam Alkhawaja se rendait à Bahrein pour y retrouver son père, Abdulhadi Al-Khawaja, emprisonné depuis 2011 pour son action pro-démocratique. Abdulhadi Al-Khawaja entamait son 6e jour de grève de la faim. Le Gulf Center for Human Rights rappelle au gouvernement de Bahrein qu’il a signé la Convention sur les droits civils et politiques des Nations-Unies. Le compte Twitter de Maryam Alkhawaja, toujours actif, est provisoirement repris par des proches,

Gulf Centre for Human Rights (GCHR)

 

Publicités

Catégories :IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s