Heidi Tagliavini : la trêve en Ukraine devrait être durable

Heidi Tagliavini, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Heidi Tagliavini, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

Heidi Tagliavini représentait l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), présidée par la Suisse cette année, lors des pourparlers menés vendredi à Minsk. Finalement, un protocole d’accord a été conclu par des représentants de la Russie, de l’Ukraine et des séparatistes.

«Il était très clair que tous les participants voulaient parvenir à un cessez-le-feu pour en finir avec l’augmentation significative du nombre de victimes et des dégâts», raconte-t-elle dans un entretien publié par Le Matin Dimanche et par la SonntagZeitung. On sentait vraiment la volonté, de tous les côtés, de pacifier la situation, explique-t-elle.

Une intense activité diplomatique a précédé cette réunion. «La quantité de rencontres, téléphones et contacts, également entre les présidents Poutine et Porochenko, était très, très importante.»

24 heures

Publicités

Catégories :IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s