Maria Das Gracas Silva Foster – Le scandale Petrobras secoue le Brésil

Maria Das Gracas Silva Foster, directrice générale de Petrobras

Maria Das Gracas Silva Foster, directrice générale de Petrobras

Le choix des électeurs brésiliens entre une Dilma Roussef encore forte et une Marina Silva très médiatisée reste plus qu’incertain. Le premier tour de l’élection présidentielle qui se termine ce soir a été marqué par une série de rebondissements successifs dont le moindre n’est pas le scandale qui touche la compagnie pétrolière nationale Petrobras.

Rappelons brièvement qu’un ancien directeur du raffinage, Paulo Roberto Costa, est incarcéré depuis juin et a révélé une sombre affaire de pots de vin versés entre 2004 et 2012 à de nombreux responsables au pouvoir. Dilma Rousseff, ancienne ministre de l’Energie sous le président Lula, nie toute connaissance de ces malversations. Une seconde affaire secoue la presse brésilienne. Celle du rachat par Petrobras d’une raffinerie américaine, en 2007 , à un prix prohibitif. Rien de positif pour Dilma Rousseff.

Précisons que les faits sont antérieurs à l’arrivée au sommet de Maria Das Gracas Silva Foster, directrice générale du groupe Petrobras depuis février 2012. Proche de Dilma Roussef, Maria Das Gracas Silva Foster était toutefois déjà directrice gaz et énergie de Petrobras depuis 2007.

Publicités

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s