Fatima Haram Acyl, développement durable sur fond de pétrole

Fatima Haram Acyl, Commissaire au commerce et à l’industrie de la Commission de l’Union Africaine

Fatima Haram Acyl, Commissaire au commerce et à l’industrie de la Commission de l’Union Africaine

L’investissement dans les projets pétroliers et gaziers a pris un essor considérable dans nombre de pays à faible revenu. Il créée des opportunités pour les entreprises locales de développer des activités industrielles et de services, en amont comme en aval. En marge du World Investment Forum, la CNUCED organise un fil particulier consacré aux objectifs de développement durable des investissements du secteur. Réparti sur deux sessions dont la première se tenait hier, cet évènement est centré sur les opportunités, la création de partenariats profitables entre sociétés pétrolières et entités publiques et le climat des affaires en Afrique. Il aborde les politiques de maximisation de la retombée de ces investissements sur le développement des pays où ils prennent place, la réduction de l’impact environnemental sur les zones exploitées et l’intégration de la production gazière africaine dans les marchés globaux.

Un point fondamental car, comme le notait le Secrétaire général de la CNUCED Mukhisa Kituyi, 8% des ressources de gaz naturel et 6 des 10 plus grandes découvertes de l’an dernier sont en Afrique. Pour une industrie qui demande de formidables capitaux, le financement étranger est inévitable. Encore faut-il qu’il permette de construire des infrastructures et utilise des entreprises locales ce qui nécessite des contrats équitables alignés avec les standards internationaux.

Présidente de la session d’hier, Fatima Haram Acyl, Commissaire au commerce et à l’industrie de la Commission de l’Union Africaine, rappelait que si 15 pays africains sont exportateurs de matières fossiles, le reste – soit 38 pays – reste importateurs nets avec une dépendance qui rend leur balance des comptes très sensible à la volatilité des prix. En outre, seuls 31% de la population sub-saharienne à l’accès à l’électricité.

L’Agefi du 16 octobre

Voir aussi, Maïmouna Ndoye Seck, pétrole au Sénégal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s