Ioulia Timochenko, difficiles législatives ukrainiennes

Ioulia Timochenko, Batkyvchina (Patrie) Photo Peter Muhly

Ioulia Timochenko, Batkyvchina (Patrie)
Photo Peter Muhly

Les élections législatives en Ukraine d’aujourd’hui, les premières depuis le soulèvement contre le président Viktor Ianoukovitch, destitué par le Parlement ukrainien le 22 février 2014, ne pourront avoir lieu dans les régions de l’Est tenues par les séparatistes pro-russes, pas plus qu’en Crimée. Seuls 424 des 450 sièges de la Rada devraient être pourvus, les autres restant vacants. Les insurgés de l’Est entendent organiser leurs propres élections début novembre.

Le président Petro Porochenko espère être soutenu par la Rada dans ses efforts de paix. En septembre, après les revers subis par les forces gouvernementales, il a fini par accepter un cessez-le-feu, fragile et fréquemment violé depuis lors, et un projet de règlement du conflit. Il pourrait avoir besoin de l’appui de l’ancien Premier ministre Ioulia Timochenko qui dirige le mouvement Patrie (Batkyvchina) et d’autres partis. Ioulia Timochenko s’est montrée critique envers le président qu’elle juge trop conciliant à l’égard des insurgés auxquels il a proposé un statut d’autonomie limitée.

En deuxième position de la liste de Batkyvchina figure Nadia Savtchenko, lieutenant de l’armée de l’air ukrainienne, capturée par les séparatistes dans le Donbass, transférée en Russie et détenue actuellement dans un hôpital psychiatrique à Moscou.

Source: Reuters

Publicités

Catégories :IMPACT, SOCIETE, TENDANCES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s