Janet Yellen, la fin de l’ère du Quantitative Easing

Janet Yellen a tenu parole.

Janet Yellen

Janet Yellen,
présidente de la Fed

La banque centrale des Etats-Unis a tourné hier la page du soutien monétaire exceptionnel à l’économie tout en laissant les taux d’intérêt inchangés, proches de zéro. Le Comité monétaire de la Fed (FOMC), qui cite les «solides gains sur le marché de l’emploi», cesse comme attendu ses injections de liquidités, constituées d’achats de bons du Trésor notamment.

La banque centrale promet également de laisser les taux d’intérêt proches de zéro pendant «une période de temps considérable» mais ajoute que si les progrès de l’inflation et de l’emploi sont plus rapides, une première hausse des taux «pourrait intervenir plus tôt qu’on ne l’anticipe». Elle note aussi que si ces progrès sont plus lents, la hausse des taux interviendra plus tard.

L’Agefi du 30 octobre 2014

Publicités

Catégories :BUSINESS, IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s