Elvira Nabioullina, lutte désespérée contre l’inflation en Russie

Elvira Nabioullina

Elvira Nabioullina. présidente de la Banque Centrale de Russie

La présidente de la Banque Centrale de Russie, Elvira Nabioullina, tente de juguler l’inflation causée par l’effondrement du rouble. Le taux directeur de la Banque centrale passait hier de 9,5% à 10,5% alors qu’il n’était que de 5,5% en début d’année. La banque centrale a estimé la hausse des prix à la consommation à 9,4% sur un an actuellement et anticipe 10% à la fin de l’année, puis encore davantage au premier trimestre 2015. Ce niveau de taux directeur sera difficile à supporter pour les entreprises russes dans un contexte proche de la récession.

Elvira Nabioullina a par ailleurs estimé que les fuites de capitaux du pays, qui se sont brusquement accélérées cette année, resteraient intenses l’année prochaine à environ 120 milliards de dollars, après 128 milliards cette année, contre moins de 60 milliards en 2013.

Malgré cette décision, le rouble plongeait hier à 69,29 roubles pour un euro et à 55,85 roubles pour un dollar. Rappelons que l’effondrement de la rouble est du partiellement aux sanctions imposées par les Etats-Unis et l’Union européenne mais encore bien davantage à la chute du prix du pétrole qui passait au dessous de la barre des 60 dollars le baril hier aux Etats-Unis, pour la première fois depuis 2009.

Publicités

Catégories :BUSINESS, IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s