CNN Leading Women: Jane Fraser, savoir dire non

Jane Fraser

Jane Fraser, responsable des services bancaires personnels et des hypothèques chez Citigroup

Retrouvez chaque mois sur notre blog les interviews vidéo de femmes exceptionnelles réalisés par CNN International et leur transcription en français.

Jane Fraser dirige les services bancaires personnels de Citigroup ainsi que Citimortgage.  Un poste incontestablement très important. Mais elle n’a pas toujours cru qu’elle atteindrait ce niveau à Wall Street.

Poppy Harlow:  Lorsque vous travailliez chez Goldman Sachs, plus tôt dans votre carrière, vous disiez que cela vous plaisait. Mais vous disiez aussi qu’il n’y avait là-bas aucun exemple de femme qui avait, ne serait-ce qu’un semblant, de vie de famille.

Jane Fraser: Oui. Ce sont des considérations que l’on n’imagine pas avoir à 20 ans. Mais lorsque je regardais les choses à plus long terme, je voulais fonder une famille. Cela m’a amenée, quand j’ai quitté mon école de commerce et que je suis partie aux États-Unis, à me dire que bon, il ne s’agissait pas de retourner à la banque d’investissement mais d’entrer chez McKinsey.

Elle a passe dix ans en tant que consultante chez McKinsey.

Jane Fraser:  Lorsque je suis devenue mère alors que j’étais chez chez McKinsey, je passais l’intégralité de mon temps à travailler, notamment en tant qu’associée. Et c’était difficile. Cependant, c’était en partie dû au fait qu’on voit des gens dont on était le chef et que l’on avait amenés dans l’entreprise progresser plus vite que soi-même et que ça crée des problèmes d’ego.

Poppy Harlow:  On  vous a annoncé par téléphone que vous deveniez associée chez McKinsey alors que vous étiez chez vous avec votre aîné qui venait de naître?

Jane Fraser: Oui!

Poppy Harlow:  C’était comment?

Jane Fraser: C’était… chaotique!  Je me rappelle avoir décroché et m’être prise à espérer que le directeur du bureau de New York raccrocherait vite parce qu’il fallait que je donne à manger au bébé.

En élevant ses deux fils, Jane Fraser a appris a quel point savoir dire non compte!

Jane Fraser: Je me souviens de mes clients, lorsque je leur disais que je ne pouvais pas faire de réunion le jeudi parce que c’était la journée que je passais chez moi avec mon fils. Ça me rendait humaine. Si vous n’êtes pas humaine, vous n’êtes tout simplement pas compétente.

Au cœur de la crise financière– il a fallu faire du changement.

Jane Fraser: Mon mari dirigeait une banque en Europe, à l’époque.  C’était sans doute à Noël 2008. Nous avons réfléchi et nous nous sommes dit : “L’un de nous doit s’arrêter pour le bien de notre famille ». Il a dix ans de plus que moi et il a dit : « D’accord. C’est moi qui vais m’arrêter pour tenter autre chose. »

Poppy Harlow:  Il a donc fallu lâcher du lest?

Jane Fraser: Il était impossible qu’on continue comme ça.

Pourtant… malgré sa réussite, Jane Fraser n’a pas toujours eu aussi confiance en elle.

Jane Fraser: Je suis allée étudier dans une école en Australie et cela m’a ouvert les yeux.  Nous avions une directrice formidable. J’étais une fille timide, ennuyeuse et effacée en Écosse mais elle vous donnait suffisamment confiance en vous pour avoir envie de viser plus haut. Elle nous disait toujours : « lancez-vous »

Jane Fraser a trouvé qu’il y avait plus d’opportunités pour les femmes aux Etats-Unis… et la famille s’est installée à New York.

Jane Fraser: Je vois une énorme différence entre l’Europe et les États-Unis. Je voulais déménager aux États-Unis – Je trouve que l’environnement y est bien meilleur pour les femmes parce qu’on y trouve plus de femmes et que par conséquent, vous ne vous sentez pas mal à l’aise à cause de ça.

Poppy Harlow:  Vous avez dit qu’on ne peut pas tout avoir.

Jane Fraser: On ne peut pas tout avoir en même temps. Mais on peut tout avoir, sur plusieurs décennies. Envisager sa carrière et sa vie de manière fragmentée et selon ses besoins, en se disant : “Ok, je fais ce compromis pour l’instant et je m’occuperai du reste plus tard” aide énormément.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s