Janet Yellen, large manipulation sur le risque

Banquiers centraux

Banquiers centraux

Depuis que l’on a découvert les délices de la dérégulation, on a réussi à libérer la création de dettes de la possibilité de les rembourser. Il n’y a plus de limites à la production de dollars et à l’accumulation de dettes ou de promesses… On a choisi de «printer», le nom moderne de la planche à billets, du gonflement des bilans des banques centrales. Elles créent de la monnaie à partir de rien.

Depuis deux ans, les USA tergiversent. Ils ont annoncé le taper en 2013, ils l’ont retardé à 2014, mais n’arrêtent pas de répéter que la hausse des taux n’est pas pour demain. Janet Yellen vient de dire qu’elle serait patiente avant de les monter. De fait, si elle le faisait maintenant, elle accélèrerait le désendettement, amplifierait la fuite devant le risque, ferait galoper le dollar, effondrer les commodities et risquerait de déstabiliser le système bancaire. Par ailleurs, cela ferait chuter les périphériques européens, ce dont les USA ne veulent pas. Autrement dit, on essaie de déprécier la monnaie, cash et dépôts, en regard des autres assets.

Large manipulation sur le risque par Bruno Bertez dans l’Agefi

Publicités

Catégories :BUSINESS, IMPACT, SOCIETE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s