Simonetta Sommaruga, désaccords avec Jean-Claude Juncker

Simonetta Sommaruga

Simonetta Sommaruga, présidente de la Confédération helvétique

Depuis l’adoption de l’initiative contre l’immigration de masse du 9 février – qui exige la réintroduction des contingents d’étrangers, contraire au principe de libre circulation de l’UE – les relations entre Berne et Bruxelles se sont tendues. « Nous avons constaté que nos positions sont très éloignées », a déclaré Simonetta Sommaruga à l’issue de sa rencontre, lundi à Bruxelles, avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

La marge de manoeuvre est très mince, a reconnu la présidente de la Confédération à l’issue de la rencontre. Pour Jean-Claude Juncker aussi, « il n’y a pas de rapprochement. » Je ne suis pas particulièrement optimiste, a-t-il poursuivi, « mais entre amis, on doit discuter ».

Consultations intensives
Les deux présidents se sont accordés pour mener des « consultations intensives » et à haut niveau, afin de favoriser le climat des négociations. La Suisse et l’Union européenne veulent aborder les questions en suspens dans le cadre de l’accord de libre circulation en vigueur, ainsi qu’examiner régulièrement les résultats de ces consultations. Cela afin d’exprimer la volonté de poursuivre la relation, a encore dit Simonetta Sommaruga. Jean-Claude Juncker a aussi souligné qu’il est dans l’intérêt de l’UE d’avoir de bonnes relations avec la Suisse.

Source: ATS

Publicités

Catégories :BUSINESS, IMPACT, SOCIETE, Suisse, TENDANCES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s