CNN Leading Women: Arundhati Bhattacharya, la banquière de l’Inde

Arundhati Bhattacharya

Arundhati Bhattacharya, présidente de la State Bank of India

Retrouvez chaque mois sur notre blog les interviews vidéo de femmes exceptionnelles réalisés par CNN International et leur transcription en français.

C’est la banquière la plus puissante d’Inde. Présidente de la State Bank of India, Arundhati Bhattacharya, est responsable d’un cinquième des activités bancaires du sous-continent indien.

Mallika Kapur: Vous avez souvent déclaré que votre carrière dans le secteur bancaire était le fruit du hasard.

Arundhati Bhattacharya: C’est vrai.

Mallika Kapur: Comment ce « hasard » s’est-il produit?

Arundhati Bhattacharya: Il y avait une série de concours dans toute l’Inde pour recruter des stagiaires. J’étais dans un hôtel avec des amis et nous avons plus ou moins décidé de participer en groupe à ces concours. A l’époque, les emplois dans le secteur bancaire étaient considérés comme des emplois sûrs pour les femmes.

Ce sentiment que la banque était le choix de la sécurité a peut-être guidé Arundhati Bhattacharya vers ce secteur mais son parcours s’est avéré bien plus audacieux. Au cours des 28 années passées à Bank of India, Arundhati Bhattacharya a occupé de nombreux postes. Elle a travaillé dans de grandes et de petites villes… aux quatre coins de l’Inde. Elle attache beaucoup d’importance à ces changements qui ont constitué pour elle une un apprentissage nécessaire.

Arundhati Bhattacharya: Ces mutations tiennent l’intérêt en éveil. Elles vous placent en permanence en phase d’apprentissage. On essaie d’être à jour face aux exigences de son métier. On reste vigilant, on n’a pas le temps de s’ennuyer. C’est un énorme défi.  Appréciable.

Et elle ne suit pas uniquement l’évolution de sa propre carrière. Arundhati Bhattacharya aime se tenir au courant du paysage professionnel indien en perpétuelle mutation.

Arundhati Bhattacharya: L’Inde est un pays très jeune. Lorsqu’on regarde notre démographie, on voit que la majorité de nos citoyens ont moins de 35 ans.

Mallika Kapur: C’est un marché gigantesque.

Arundhati Bhattacharya: Effectivement. Et nous ne resterions pas en phase si nous n’étions pas pertinents pour eux.

Mallika Kapur: Vous ne voulez pas devenir un dinosaure.

Arundhati Bhattacharya: Exactement. Par conséquent, je dois faire des choses qu’ils trouveront intéressantes…

Mallika Kapur: Être branchée et cool ?

Arundhati Bhattacharya: Oui, absolument.

Arundhati Bhattacharya: Nous sommes ici dans la branche In-Touch de la State Bank of India.  Nous l’avons créée dans le but d’entrer en contact avec la jeunesse.

Mallika Kapur: Il n’y a aucun papier ici.

Arundhati Bhattacharya: Il n’y a pas de papier.  Pas de papier, pas de chaises ni de tables.  Il n’y a que des écrans, des machines et bien sûr, si vous avez besoin de parler à quelqu’un, nous avons aussi des gens à disposition pour vous guider.

Transformer une banque séculaire et l’adapter aux futures générations indiennes… pour Arundhati Bhattacharya, le changement est la seule constante.

Arundhati Bhattacharya: Aujourd’hui, le rythme du changement s’est vraiment accéléré.  C’est pourquoi il nous appartient d’autant plus de faire en sorte d’évoluer à la même vitesse, de rester pertinents et de préparer la banque de l’avenir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s