CNN Leading Women: Rohanna Rozhan, « piranha » des médias malais

Rohanna Rozhan

Rohanna Rozhan, Chief Executive Officer of Astro Malaysia

Retrouvez chaque mois sur notre blog les interviews vidéo de femmes exceptionnelles réalisés par CNN International et leur transcription en français.

Petite mais mortelle. « Le piranha », un surnom peu flatteur que Rohanna Rozhan, directrice générale du géant malais des médias Astro Malaysia, assume totaleement.

Rohanna Rozhan: Je suis indépendante depuis toujours. Profondément. Ça m’a toujours agacée de devoir prouver à tout le monde que je suis indépendante.

Très jeune, Rohana Rozhan a su qu’elle devrait se créer sa propre place de leader.

Kristie Lu Stout: Lorsque vous étiez petite, vous aviez pour surnom Rohana le piranha. C’est à dire petite mais mortelle?

Rohanna Rozhan: Petite mais mortelle, c’est vrai. Un truc comme ça.

Désormais, à la tête d’Astro Malaysia, l’une des plus grandes sociétés de medias et de divertissement de la région, elle est incontournable. Elle est chargée de produire 9000 heures de contenus originaux chaque année, entre émissions de radio et succès cinématographiques.

Kristie Lu Stout: En termes de consommateurs, la Malaisie est vraiment un pays très varié. On y trouve tellement de langues et de cultures différentes. Comment faites-vous pour répondre à cette demande et à cette diversité?
Rohanna Rozhan: En ce qui nous concerne, il n’y a pas de réponse unique pour tout le monde. Nous avons 184 chaînes,  dont 73 dans en dialectes régionaux, et c’est justement fait pour ça, pour répondre à cette diversité.

Investir dans la diversité est au cœur de sa manière de diriger Astro. Et son engagement à raconter les histoires se poursuit hors antenne…

Rohanna Rozhan: La seule manière de trouver un écho, d’être pertinent, fascinant et de toucher les gens et de faire en sorte que le personnel reflète son public. Si l’on regarde Astro, l’une de nos plus grandes fiertés est justement d’appliquer ce principe. Nous avons environ 5000 employés et ils reflètent réellement la Malaisie… en termes de diversité. La bonne nouvelle, c’est que nous avons 52 % de femmes, mais ce qui nous tient vraiment à cœur, c’est que ces femmes soient les meilleures à leur poste, quel qu’il soit.

Kristie Lu Stout: Mais vous pensez qu’il reste des progrès à faire, surtout en ce qui concerne les postes de direction générale?
Rohanna Rozhan: Je suis extrêmement optimiste. Mais la réalité est que ça ne dépend que des filles et des femmes d’Astro de le vouloir, mais aussi de lever la main et de dire qu’elles le veulent, qu’elles sont capables de le faire et qu’elles vont postuler à ces postes. Et je pense que de moins en moins de femmes ont envie de le faire en ce moment.

Dans une culture parfois lente à se libérer des traditions, cette cadre des medias malaysiens pense que ses racines la responsabilisent.

Kristie Lu Stout: Parlons de votre foi. Vous êtes musulmane pratiquante. De quelle manière votre religion vous façonne-elle et vous inspire dans votre vie et votre travail?

Rohanna Rozhan: Je pense que si on grandit en bonne petite musulmane malaisienne de Malaisie, l’une des choses qu’on doit apprendre, c’est qu’on peut être la plus intelligente de son quartier, mais qu’on doit être respectueuse. On doit cuisiner, savoir coudre, s’occuper de sa famille. Et je crois que ces valeurs centrales sont enracinées en nous. Elles font partie de notre vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s