Karen Saddler, de la philanthropie à l’entreprise

Karen Saddler

Karen Saddler, directrice de la communication du groupe AOG et de la Fondation Addax et Oryx

Passer du secteur des ONG au monde de l’industrie. Si les exemples d’entrepreneurs se tournant vers la philanthropie au terme d’une carrière réussie ne manquent pas, l’inverse est moins rare qu’on ne l’imagine. La philanthropie n’est plus l’univers poussiéreux et peu structuré d’il y a 20 ou 30 ans. Ses méthodes se sont professionnalisées et elle a importé les règles et comportements rigoureux nécessaires à assurer l’impact de son action et des fonds qui lui sont confiés. Dans un univers professionnel plus soucieux de son rôle social et environnemental, les entreprises cherchent à leur tour à améliorer leur impact, et à exprimer leurs valeurs. A leurs collaborateurs, à leurs clients, à leurs fournisseurs et au public. Cette convergence se traduit de plus en plus par un transfert de compétence entre les deux segments, plus particulièrement dans le domaine de la communication. Entretien avec Karen Saddler, directrice de la communication du groupe AOG et directrice de la Fondation Addax et Oryx, qui participait hier à la conférence de l’American International Club of Geneva.

L’interview complet dans l’Agefi du mardi 15 septembre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s